Prévoyance

Qu’est-ce que la prévoyance ?

Face aux événements imprévus, plusieurs garanties prévoyance, un même principe

Incapacité, invalidité, accident de la vie, maladie, décès, obsèques… Plusieurs types de contrats existent. Leur fonctionnement est le même : l’assuré choisit ses garanties et son niveau de protection. Si le risque se réalise, les indemnités, rentes ou capitaux prévus au contrat sont versés.

Contrat de prévoyance décès, incapacité, invalidité

Son objectif : assurer le versement d’indemnités, en complément de celles, souvent très insuffisantes, versées par la Sécurité sociale ou autres régimes obligatoires.

En cas de décès

Les bénéficiaires perçoivent un capital ou une rente. Si vous désignez comme bénéficiaire votre conjoint ou vos enfants, ils pourront grâce aux prestations perçues continuer par exemple à régler les charges courantes, financer des études, etc.

En cas d’invalidité

Cette garantie permet le versement d’un capital et /ou d’une rente pour compenser la dégradation de vos revenus occasionnée par une impossibilité partielle ou totale de travailler (en fonction du taux d’invalidité).

En cas d’incapacité

Cette assurance complète les indemnités journalières versées par la Sécurité sociale ou votre régime obligatoire dans le cas d’un arrêt de travail prolongé. Elle peut assurer jusqu’à 100 % de votre rémunération antérieure.

Pourquoi souscrire un contrat de prévoyance individuelle ?

  • Parce qu’on n’a pas de couverture prévoyance collective si l’on n’est pas salarié
  • Parce qu’on imagine souvent être bien couvert par le régime de base auquel nous cotisons et que ce n’est que rarement le cas.

En effet, la plupart d’entre nous ignore que la couverture prévoyance de notre régime de base s’avère très insuffisante pour maintenir notre niveau de vie et celui de notre famille.

  • Parce qu’il est important de se poser les bonnes questions :

– Etes-vous couvert même si vous n’êtes pas salarié ?
– Pour ceux bénéficiant d’une prévoyance collective, la couverture est-elle suffisante et surtout correspond-elle à vos besoins ?
– Si demain vous deviez vous arrêter de travailler temporairement, voir définitivement, que se passerait-il ? Comment assumeriez-vous les charges de la vie quotidienne et l’avenir de votre famille ? Percevriez-vous une rente ? Un capital ? 
– Savez-vous vraiment ce que vous toucheriez en cas de d’accident, de maladie ? 
– Avez-vous calculé le montant des indemnités que votre famille percevrait si vous disparaissiez ?

Prévoyance décès : comment protéger ses proches ?

Protéger votre famille demande de l’anticipation : la prévoyance décès permet de prévenir les besoins financiers de vos proches en cas de décès prématuré.

Transmettre un capital ou une rente

Un contrat de prévoyance décès permet d’assurer un revenu à ses proches après sa mort de deux manières :

  • le versement d’un capital garanti, fixé dès la signature du contrat d’assurance décès. Cette somme complète le capital décès de la Sécurité sociale à condition d’être salarié, limité à 3 mois de salaire du défunt. Elle peut correspondre à un an de salaire pour un célibataire par exemple.
  • le versement d’une rente au conjoint survivant et/ou aux enfants du défunt. La rente de conjoint est versée chaque mois jusqu’à son décès (rente viagère) ou dans l’attente de sa pension de réversion (rente temporaire). Elle peut être suspendue en cas de remariage. La rente d’éducation quant à elle s’adresse aux enfants à charge jusqu’à l’âge de 18 ans (ou 26 ans en cas de poursuite d’études).

La prévoyance décès peut par ailleurs prendre en charge tout ou partie de vos frais d’obsèques.

Accidents et maladies sont couverts en fonction de votre contrat

Selon votre contrat, les garanties d’un contrat de prévoyance décès sont effectives quelle que soit la cause de la mort (accident, maladie Par exemple, un suicide peut remettre en cause les garanties décès, en les reportant d’un an par exemple après le décès de l’assuré. 

Souscrire une assurance décès est une précaution à prendre au plus tôt et par exemple lors de sa vie professionnelle, dès lors que vous construisez une famille. Plus vous anticipez, plus vos conditions contractuelles seront avantageuses. Il suffit de remplir un simple questionnaire de santé.